Verhuisd



Let op: Neder-L is verhuisd naar www.neerlandistiek.nl

woensdag 25 november 2015

Autour de la nouvelle poésie néerlandaise, soirée littéraire à Paris, 26 novembre 2015

Le 26 novembre, la Maison de la poésie de Paris organise une soirée littéraire consacrée à la poésie contemporaine néerlandaise. Elle commencera à 19.00 h.

"Autour de la nouvelle poésie néerlandaise" sera composé de discussions, interviews et lectures et sera animé par Margot Dijkgraaf. Prendront part: trois poètes néerlandais (Anne Vegter, Mustafa Stitou et Marjolijn van Heemstra), un poète francophone connaissant bien les Pays-Bas (Emmanuel Moses) et une traductrice (Kim Andringa).


Anne Vegter (° 1958) est poète, mais elle écrit également des romans et des pièces de théâtre. Depuis 2013 elle est "poète de la patrie" aux Pays-Bas.

Mustafa Stitou (° 1974), poète néerlandais d’origine marocaine a publié son premier recueil de poèmes en 1994. Il est un grand performer et participe à de nombreux projets de danse et de cinéma.

Marjolijn van Heemstra (° 1981) est poète et metteur en scène. Elle écrit des chroniques dans un grand quotidien néerlandais.

Emmanuel Moses est né à Casablanca en 1959. Il a passé son enfance à Paris avant de s'installer à Jérusalem en 1969. Depuis 1986, il vit et travaille à Paris.

Kim Andringa est traductrice et enseigne à l’université de Liège, Elle est rédacteur de la revue de poésie «Terras » et à partir du 1er janvier 2016 elle fera aussi partie de la rédaction de "Septentrion".

Le n° 2 / 2014 de "Septentrion" contient un article de fond sur l'œuvre d'Anne Vegter (à lire ici) et le n° 2 / 2005 renferme un article sur Mustafa Stitou. L'anthologie "Le dernier cru. Poèmes choisis par Jozef Deleu" paru dans le n° 3 / 2015 contient entre autres un poème de Marjolijn van Heemstra. Kim Andringa a traduit plusieurs poèmes pour "Septentrion".

Réservations sur le site de la Maison de la Poésie Paris.

Soirée organisée en collaboration avec le Centre international de la poésie à Marseille et l’Ambassade des Pays-Bas à Paris.